Langues

Présentation du projet

La Manche est une mer située au cœur d’enjeux importants et variés (navigation marchande, pêche et aquaculture, loisirs, énergies marines, urbanisation du littoral, tourisme…).

Les documents concernant son étude scientifique constitutent une mine d’une grande richesse non seulement pour les chercheurs, mais aussi pour les acteurs politiques, professionnels, les agences de l’État et les représentants de la société civile intervenant dans la gestion du milieu marin et littoral. Toutefois, un grand nombre de ces documents est constitué par des thèses, mémoires, études, rapports, livres, etc., ne faisant pas l’objet d’une classification dans les bibliothèques scientifiques. Cette « littérature grise » est donc quasi inaccessible aux personnes intéressées extérieures à l’établissement qui la détient.

Ce constat a conduit les services de documentation de la Marine Biological Association à Plymouth et de la Station biologique de Roscoff à proposer le projet ChanneLIS (Channel Library and Information Services, services d’information et de bibliothèques sur la Manche), dont l’objectif est de répertorier l’ensemble des documents dont ils disposent en interne et de rendre cette base de données accessible aux utilisateurs. Ces deux institutions scientifiques, fondées à la fin du XIXe siècle, ont en effet des fonds documentaires parmi les plus riches au monde. En outre, elles collaborent ensemble depuis de nombreuses années. Cette collaboration s’est notamment traduite par le projet Interreg Marinexus (2010-2014), dont l’objectif était d’étudier et de sensibiliser le public à l’impact des activités humaines sur les écosystèmes marins. ChanneLIS apparaît comme un complément logique de Marinexus, et une des bases nécessaires au futur projet Marinexus II.

La base de données ChanneLIS sera rendue accessible au public début 2015. Elle référencera un ensemble de notices couvrant des domaines scientifiques très variés, allant de la physique marine au droit de l’environnement, en passant par la biologie et la gestion du littoral, pour ne citer que quelques exemples. Toutefois, elle ne donnera pas accès aux documents intégraux. Les personnes intéressées devront prendre contact avec les documentalistes de l’une ou l’autre des institutions pour les modalités de consultation. Des sessions de formation à l’utilisation de la base seront organisées.

Le projet ChanneLIS est soutenu financièrement à 50 % par des fonds européens de développement régional (FEDER), dans le cadre du programme Interreg IVA France (Manche) – Angleterre. Son budget global est de 583 000 euros.

Français